J’ai testé le jet-ski

new-york-jet-ski

J’ai profité de mon dernier séjour à New York pour tester de nouvelles activités dont le jet-ski. Beaucoup d’émotions et de grandes sensations à partager.

J’ai testé le jet-ski

C’est à la marina d’Hoboken, dans le New Jersey que je me retrouve avec Dilan, un guide spécialisé dans la pratique du jet-ski. Premier ordre de mon nouveau boss temporaire : enfiler un maillot de bain. Une fois que c’est fait, Dilan me fait une brève présentation de la machine qui va me faire faufiler sur l’eau aussi vite que les acteurs que je vois à la télé. Donc face à moi, un jet ski Kawasaki de 160 chevaux avec une vitesse de pointe de 100 km/h. Une très bonne raison pour laquelle il est très important de bien écouter les conseils et toutes les explications que me fournit mon guide.

A fond la vitesse

En gros, Dilan me dit que je dois juste maintenir une vitesse de croisière assez stable à la sortie de la marina. Puis une fois arrivé (sain et sauf) au cœur de l’Hudson, je serai assez bête de ne pas lâcher les chevaux. Quoi qu’il en soit, Dilan a l’amabilité de me suivre à distance pour ma sécurité.

Sur mon jet-ski pour la première fois, je prends la pose, puis j’enclenche la machine en direction de la statue de la Liberté. Premier constat, parcourir l’Hudson en bateau de croisières ou en ferry (ce que j’avais l’habitude de faire auparavant) ne fournit strictement pas les mêmes sensations qu’en jet-ski. Avec cette vitesse qui décoiffe, c’est à croire que je me dirigeais tout droit vers le World Trade Center.

Une visite éclair de New York

Faire du jet-ski a aussi ceci d’intéressant : il vous permet de faire le tour de l’île de la statue de la Liberté sous un angle particulièrement nouveau. Beaucoup de touristes choisissent les ferries et les bateaux de croisières pour apprécier cet autre paysage de la ville de New York. Mais maintenant, je vous assure que le jet-ski permet également d’effectuer un tour complet de Liberty Island, à la vitesse que vous voulez. C’est aussi une belle opportunité à saisir pour découvrir la partie cachée de l’île avec ses coulisses. Et en plus, avec un jet-ski, vous avez la possibilité de vous rapprocher davantage de la statue. Ce que les bateaux ne peuvent pas faire. Bien sûr, une fois à proximité du monument, Dilan me propose de profiter de quelques instants de la belle vue sur la statue et la skyline. Je coupe le moteur, je m’installe sur ma machine et j’observe le paysage : magnifique ! Je n’avais jamais pu voir le défilé de ferries et de bateaux de croisières de cet angle. Tout simplement impressionnant ! Après une pause bien méritée, Dilan et moi reprenons la route direction l’East river vers Brooklyn Bridge. Encore un autre grand moment de cette petite balade en jet-ski : le passage sous le pont de Brooklyn, belle vue à profusion.

Mon seul regret : impossible d’emmener un appareil photo à bord d’un jet-ski et que la météo était pas superbe. La prochaine fois, je le tente ici.

decouverte-jet-ski